AAA_DIPLOME 2004-06-diplome_01

AAA_DIPLOME 2004-06-diplome_02

.
Les infrastructures de réseaux organisent le territoire et participent à l’’aménagement urbain. Par leur capacité à relier des fragments du territoire entre eux, elles constituent le moteur de développement du projet urbain et modifient profondément « la fabrication des villes ». « Les villes du futur se caractériseront par une recomposition sur elles mêmes des anciennes cités, grâce à des réseaux de communications révolutionnaires se superposant aux réseaux traditionnels. » Mais si ces réseaux sont la nourriture essentielle de tout projet urbain, ils constituent, par leur prégnance, une contrainte physique bien réelle pour la composition des différents fragments qu’’ils relient. C’’est donc bien la résolution des contraintes d’’infrastructure à deux échelles interdépendantes qui semble constituer les fondements du projet urbain contemporain. Mais composition urbaine et aménagement du territoire sont de nature différente et répondent à des logiques qui s’’opposent.
Comment alors rétablir un rapport de force équitable et éviter que la logique des réseaux ne l’’emporte sur l’’urbain ? Comment les assimiler à l’’architecture pour qu’ils induisent la création d’un espace public dont le rôle, la nature et la forme restent à déterminer ? Les emprises ferroviaires de la gare de l’’est s’’inscrivent dans cette problématique. En effet la requalification de ce secteur doit permettre de concilier projet d’’infrastructure et projet urbain.

AAA_DIPLOME 2004-06-diplome_03

AAA_DIPLOME 2004-06-diplome_07

AAA_DIPLOME 2004-06-diplome_08